Meditation, ma nouvelle aide

Je sens que le stress m’envahit comme une boule dans le ventre, les mains moites, des aigreurs d’estomac qui remontent avec acidité dans la bouche et des pensées qui n’arrêtent pas d’aller et venir à chaque instant. Bref, le stress me bouffe petit à petit, comme un mal qui te ronge et dont tu ne peux pas te séparer. Quand je dis cela, je veux parler d’avant ou plutôt d’il n’y a pas si longtemps.

Le travail de respiration me permet maintenant d’atténuer un stress que je pense impossible à faire disparaître. Une activité des plus naturelles pour moi qui m’inscrit dans un cheminement de vie et un accompagnement au changement.

La méditation de pleine conscience, me permet de ressentir mon corps, les sensations de la respiration. Il y a une connexion directe avec mon mental. Plus rien ne compte que l’instant présent. Se sentir, exister dans un moment de calme, de silence. Cette pratique de plus en plus répandue, me fait l’impression d’un sentiment de bien-être et d’un immense bonheur. Je n’en suis qu’a mes débuts, mais je sens que des paliers ont été franchis, que des murs aussi.

Les débuts, furent difficiles. Se mettre en tailleur et garder son calme, chose peu aisée, pour un agité comme moi. Mais au fur et à mesure, des séances, l’habitude vient et les gestes et postures aussi.

Certaines séances longues me plongent, dans un inconscient. L’impression d’être là et pas là. Ça n’arrive, que très peu souvent. Mais, je peux savoir à se moment-là, que la séance est très bonne et apaisante. Je ne dirais pas que c’est le Nirvana, on peut dire qu’on ne sait plus très bien où l’on se trouve. Je dors ou non. Non je ne dors pas, mais en fait, je suis conscient. Si une personne, me tape sur l’épaule, je pourrais m’éveiller. Comme si, je mets mes mains l’une dans l’autre et au bout d’un moment, je ne ressens plus rien.

 

bienfaits-meditation_pjhi8v

 

Les origines de la méditation remontent à la présence du Bouddha sur terre. Donc une pratique multimillénaire. Elle institue, un des fondements du bouddhisme. A travers le monde, la méditation est soit de tradition Bouddhiste, ou alors purement laique. Cette dernière, se nomme méditation de pleine conscience. Il s’agit, de prendre conscience (est le mot est juste), de ton corps. Un scan de tout ton corps, permet de sentir que tu es bien ici et maintenant et non ailleurs et dans le futur.

La respiration pour les non méditants, paraît inexistante. Normal, on y fait même plus attention. Alors que c’est quand même ce qui nous permet de pouvoir vivre. La respiration atténue avec l’expérience méditative le taux de stress. C’est une grave erreur de ne pas prendre conscience de son souffle. La concentration respiratoire, si elle est bien maîtrisée est déjà en sois la bonne voix, le bon chemin.

La pratique méditative de la pleine conscience, nous enseigne le lâcher-prise, la compassion,  mais aussi la valeur fondamentale « l’Altruisme », le don de soi aux autres. Elle améliore grandement la réflexion et le sommeil.

Je pratique quasiment tous les jours pendant 10 à 20 min, et maintenant je prends plus sur moi, j’ai moins d’appréhension, je relativise beaucoup. Bon je vous avoue que d’un côté je suis aussi en éternelle rébellion contre les injustices de la vie et du monde. Mais bizarrement, le tout s’équilibre bien.

Je ressens que mes énergies vitales reviennent, presque entièrement après une séance. Vous ne croyez pas aux énergies, mais pourtant elles existent, elles sont en vous. Sinon, qu’est-ce que l’Aura ou l’âme? Sinon des émanations énergétiques plus ou moins évoluée ou importante dans le corps humain ou animal. La méditation cherche aussi à explorer cela mais par contre le chemin est long.

Pour faire un résumer un peu simpliste, je dirais que la pleine conscience nous permet de revenir à des sensations oubliées, tel que le bien-être et le lâcher prise. Notre société est agressive, tous les jours. La pleine conscience, permet de nous donner les clefs de l’épanouissement et du bonheur.

Il existe des groupes sur les réseaux sociaux comme méditation pleine conscience avec monsieur mindfulness, ou bien les ouvrage de Christophe André ou Mathieu Ricard.

 

meditation

Publicités